Entre l'eau et le ciel


Nous allons guetter l’arrivée des grenouilles dans les Mardelles, mais le froid repousse leur période de fraie. Pendant ce temps, je joue les batraciens en tentant de m’approcher le plus possible de l’eau fascinante. Dans le ciel, les premières grues passent sans trouver non plus de quoi satisfaire leur appétit ici. Quelques fleurs bougent sous la surface, ce sont des larves de libellules déguisées en pâquerette. Lentement, les mousses redressent la tête après la fonte de la neige, feuilles et branchages dégagent des bulles d’air en se décomposant dans un bain qui va bientôt s’animer pour les amours de printemps. J’ai hâte de voir cela, même s’il faut revenir souvent pour les attendre en trempant les bottillons.
























Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires !

Posts les plus consultés de ce blog

10 ans de Nièvre et un livre

Un drôle de début d'année

Une mauvaise année avec des moments forts

La butte aux orchidées

À la rencontre des potiers du Bazois

La belle chaumière

Un imprimeur hors catégories à Cuisery