Articles

Affichage des articles du avril, 2012

Nevers par le bout du nez

Image
Je dois parfois aller à Nevers pour voir des personnes, en avance à mon rendez-vous je décide de flâner, « au pif ».

En descendant une petite rue je suis attirée par une façade étrange ici, en effet son style n’est pas commun, un petit panneau posé dessus d’ailleurs confirme mon idée et explique qu’il s’agit de l’ancien hôtel des monnaies des Ducs de Nevers.



J’avais envie de trouver une petite boutique indienne, je n’avais plus de Patchouli depuis un moment et cela me manquait.


Mes sens olfactifs en éveil je tombe nez à nez avec une charmante boutique qui ne me promet pas le septième ciel, mais 100 ciels.


Ni une ni deux je pousse la porte certaine de trouver là l’odeur essentielle à ma survie dans ce monde parfois puant.
Et bien j’ai eu du nez !




Non seulement j’ai trouvé une eau de toilette de patchouli de grande qualité, mais de plus j’ai fait une des plus belles rencontres nivernaises.
Cette boutique tenue par un charmant monsieur, qui doit venir de la même planète que moi, propose…

Jaune printemps

Image
Normalement la bonne couleur serait vert printemps, mais l’invasion des corolles de pissenlits change la donne.
C’est dans un paysage jaune que je me suis promenée, juste avant la grêle.


 Le ciel menaçant agitait ses nuages, un vrai bonheur de capter les rayons du soleil qui animaient les fleurs jaunes. Dans l’air, une douce odeur de miel laissait penser que certains insectes étaient au travail pendant que je batifolais au bord de l’eau.


Les pêcheurs avaient tout prévu, les parapluies, les anoraks, prêts à affronter les pires giboulées, pendant que moi la promeneuse je me contentai de hâter le pas à l’approche de nuages de plus en plus noirs.


 Il est bien étonnant de voir comment une couleur donne un relief à un chemin que je n’avais pas trouvé aussi intéressant jusqu’à présent. J’ai pensé à ce que Van Gogh et Monet feraient de ses fleurs,
sans doute une œuvre formidable. Quant à ma mère qui les a en horreur et passe son temps à les chasser, elle renoncerait devant le nombre des pis…