Sous les Saules

 
Après une semaine chaude je me doutais que j'allais avoir enfin du nouveau !
En effet les saules avaient déjà tous leurs petites feuilles vert tendre.

Sous leurs branches j'ai joué avec les reflets et le soleil.
Les pêcheurs devaient se dire mais qu'est-ce que c'est que cette touriste qui se contorsionne comme ça d'un saule à l'autre.

En effet pour obtenir une image j'en prend des douzaines en tournant sur moi même puis je passe des heures à les coller les unes au autres...les joies de la photographie artistique.
Non seulement je passe pour une excentrique lors des prises de vues mais je deviens dingue à juxtaposer les brindilles avec les brindilles.

Si les pêcheurs se doutaient qu'ensuite je passe un temps fou pour reposer sur la toile certains clichés afin qu'ils ne ressemblent plus à la réalité ils rigoleraient en me voyant...enfin que tout le monde soit rassuré on ne fait pas de figuration dans les toiles, il n'y a que le paysage et les saules qui me passionnent.

Les giboulées sont là, on ne sait plus si il faut ouvrir le parasol ou le parapluie, des petits grêlons piquants se mêlent aux gouttes et frappent le carreau.
Le printemps arrive en se faufilant entre les branches.








Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mes vacances avec ma mère

Grosses cylindrées

Asnois, le village qui a une brocante dans le cœur

Allons voir les orchidées

Petite escapade en Dauphiné

La belle pierre

Entre l'eau et le ciel