mercredi 14 décembre 2016

La chévrerie mohair de Stéphanie

Pour ce Noël les filles ont voulu des cadeaux précis mais moi j'avais envie d'acheter des choses faites mains et qui seraient douces et chaudes. Après avoir visité un ou deux marchés de Noël locaux je me suis trouvé un peu déçue, pas vraiment d'ambiance de Noël. Pas de laines brutes ou de couleurs chaudes ou évocatrices, puis un jour, sur le net j'ai vu une photo de très jolies chèvres !


Elles n’étaient pas communes, je me suis dit que j’aimerai bien les voir en vrai, je contacte la personne et elle me dit " ce sont mes chèvres je suis éleveuse à Germenay! "
L'aubaine ! je me suis mise à penser que peut-être, de fil en aiguille il serait possible de remonter jusqu'à l'origine de la pelote. Mieux que cela, le marché de Noël de Corbigny est installé et je pense fortement que je trouverai là le fameux tricot main un peu déjanté dont je rêve en secret.
À peine arrivée sur place je reconnais la vitrine de Cool and the wool, la marque de fabrique des belles chèvres mohairs. Je pousse la porte et là j’ai complètement craqué, je me voyais très bien dans les jolis ponchos fuchsias, ce sont mes couleurs, c'est mon style j'adore...




Mais avant de m'acheter des choses douces et chaudes pour moi je dois en acheter pour mon gendre Hugo et je suis tombée sur le coin rose d'un plaid qui m'a fait penser à ma maman. J'ai pris le beau lainage pour l'envoyer direct dans la Drôme où je suis certaine une vieille dame fragile sera ravie de le poser sur ses genoux.
Depuis que ma mère a reçut le plaid je suis comblée de bonheur en l'imaginant bien couverte dans son fauteuil qui écoute ses livres à haute voix.


Mais revenons à nos moutons chèvres !
L'aventure ne se termine pas là, en parlant avec l'éleveuse qui s'appelle Stéphanie Lohrer, je conviens avec elle d'un rendez-vous pour voir les chèvres en vrai, je ne perds jamais mes objectifs de vue.
Je voulais les voir et bien je les ai vu et nous les reverrons aussi sans leur toison c'est promis.
Nous sommes partis pour Germenay afin de visiter la chèvrerie. Sur place nous sommes accueillis par deux petites brebis bretonnes qui comme deux petits chiens montent la garde devant la porte de leur maitresse.


Stéphanie sort de la maison et nous emmène voir les belles chèvres. je n’ai pas pu m'empêcher de lui poser de nombreuses questions mais il ne fallait guère la pousser pour qu'elle nous raconte son aventure caprine.
Cette passion qui s'est imposée comme une évidence un jour alors qu'elle vivait à Paris dans le stress d'un travail d'attachée de presse, l'achat des premières chèvres et des boucs et comment chaque individu du groupe a vécu des aventures et des mésaventures en créant ainsi des liens particuliers avec la famille. Le plus grand se donne des airs d'évêque avec un poil impeccable et des guêtres assorties.
Le petit Didier qui a eu mal aux yeux et qui depuis qu'il est soigné est très attaché aux humains, il vient se faire caresser. Devant moi j'en ai un qui est une vraie pelote de laine ambulante, je crois que tous les poils feront partie du fil mais Stéphanie m'explique la différence entre la toison qui sera exploitée et les poils de jar qui sont trop raides et trop blancs qu'il faut écarter avant de filer.
Il y a tellement d’amour et de connexions entre l'éleveuse et les pelotes sur pattes que j'aimerais revenir encore les voir, mais aux beaux jours, quand elle les baladera pour qu'elles se nourrissent de feuillages d'été.



Dans Germenay tout le monde connaît cette bergère hors du commun qui promène ses chèvres en compagnie des touristes qui veulent découvrir son travail, avec des chiens et des brebis qui ne manquent jamais l'occasion de faire une randonnée.
En février elles vont être tondues, Stéphanie inquiète à cause du froid prévoit de mettre de côté quelques polaires pour les rhabiller le temps que les poils repoussent. Ils repousseront très vite, à raison de 1 millimètre par jour. Dans la boutique à côté, les pelotes de laine mohair qui est filée en Italie est tricoté, tissé et les ouvrages ainsi fait sont de toute beauté et respirent le bonheur.


Je vous mets ici des liens pour voir des renseignements sur cette activité et je vous promets d'autres visites à la chèvrerie !
Mohair France
Cool & the wool

1 commentaire: