mercredi 26 juin 2013

Les orchidées suite et fin

 
Le sentier des orchidées se poursuit après la butte en direction de la forêt, un petit panneau indique à gauche vers un sentier tortueux appelé à bon escient « labyrinthe ».




D'ailleurs après m'être engagée j'ai fait demi-tour car la pente est trop forte pour moi, aussi j'ai dû revenir un autre jour pour comprendre la topographie de l'éperon des Fayes en prenant la balade à rebrousse poils ayant moins de mal à monter qu'à descendre.
Que tous ceux qui souffrent des genoux me suivent !

 

 

 
Nous avons donc commencé par là où nous devions arriver si nous étions descendu par le sentier des orchidées, munis de notre carte détaillée nous avons pu admirer les vallons environnants. les floraisons étaient pleines de papillons et d'insectes butineurs.
D'ailleurs nous sommes aussi sur un sentier dit « des papillons », car trois balades sont proposées dans le bouquet des sentiers, une pour les orchidées, une pour les papillons et une autre pour les chevaux les grands randonneurs et cyclos-randonneurs de même pour ceux qui sont accompagnés de leur chien.



 





Nous n'avons pas trouvé la sortie du sentier des orchidées qui pourtant aurait du être sur notre gauche, aucun panneau n'étant repérable.
Aussi la seule solution pour faire la balade des orchidées complète c'est d'être muni de bon genoux et de s'inscrire à l'office de tourisme pour suivre un guide !





Pour ma part j'ai opté pour une autre balade qui ne m'a pas déçue, une peu plus longue elle file tout droit et après avoir passé les barrières de l'exploitation agricole des Murailles, nous sommes remonté dans la forêt et avons retrouvé les sentiers balisés.
Nous avons eu la joie d'être dépassé par deux biches qui couraient rejoindre leur cerf, et ils nous ont observé depuis leur clairière à travers les branchages.







Sur le retour nous somme repassé devant la butte, et j'ai alors pris en photo les orchidées qui n'étaient pas épanouies la dernière fois.


 

 





Les panorama étaient splendides, je me suis amusé à tenté de prendre en photo le taureau et les vaches depuis le chemin.









Dés que mes rotules seront réparées je me jure de revenir sur ce sentier afin de descendre sur le coteau comme indiqué sur le dépliant officiel.

En attendant je met sur mon programme la visite du village d'Arthel qui semble valoir le détour !


2 commentaires:

  1. cette année nous sommes vraiment gâtés en coquelicots et orchidées que nous n'avions pas autant les autres années,merci peut- être a cette nature en retard

    RépondreSupprimer
  2. oui il n'y a pas que des inconvénients dans les changements du temps, par exemple les cieux sont bien jolis les nuages très animés et ça change des photos habituelles avec ciel bleu azur et soleil implacable...ils faut bien faire avec de toutes façons !

    RépondreSupprimer