mercredi 19 octobre 2011

Lèche vitrines à Nevers



 La semaine du goût tombe bien, me voici en plein léchage de vitrine à Nevers!
Je découvre un nouveau quartier, riche en odeurs et couleurs, c'est celui de Saint Arigle. Il se trouve en bord de Loire et propose une belle diversité de commerces, tous plus originaux les uns que les autres.


La spécialité locale, c'est la faïence, beaucoup de vitrines présentent une belle pièce, même si ils vendent autre chose.
Mais dans cette magnifique présentation en photo ici, j'ai trouvé ce plat remarquable, notez que le musée de la faïence va ré-ouvrir en Décembre, après 10 ans de travaux.


Au passage j'admire certains balcons, ornés de belles verdures malgré le manque de place.


Je suis attirée par une odeur chaude et épicée, cela m'ouvre l’appétit, et je descend un jolie petite rue, guidée par mon nez.

Je ne localise pas la provenance de la délicieuse odeur, après avoir descendue la rue je la remonte sans bien départager entre le cyprès et l'oranger. Il se trouve que l'un est une librairie et l'autre un marchand de décorations et de vaisselles, et que la bonne senteur ne provient pas de ces boutiques.


Serais-je dans la lune comme jean?
J'admire la vitrine de jouets magnifiques et j'aimerai redevenir une petit fille gâtée à Noël!





Dans la lune ou dans les livres, les lumières douces, rendent l'ambiance magique et feutré dans la librairie.


 Les clients ont l'air de nager dans un bain de bonheur et de douceur.

 
 En face du magasin de jouets, une autre vitrine qui à l'air de faire partie d'un musée du jouet ancien, mais en fait c'est là que la boutique met son stock.


Mais qui est cette dame ? Une bonne fée qui va m'offrir trois vœux?


Non, un simple mannequin qui pose devant la maroquinerie, bijoux, sacs et foulards, tous fabuleux et tentants.


Et bien voici, l'origine de la bonne odeur, ce qui tombe parfaitement bien car il est l'heure de manger, je prend une table dans ce petit restaurant. Ils servent des salades et des pâtes.
Je choisis une salade que je compose moi même selon les propositions, noix, tomates confites,chèvres frais.
Puis je craque pour mon dessert préféré, des profiteroles.
Après cet écart de régime me voilà obligée de continuer ma promenade !




Je repère au "temps de vivre", des arbres de vie, ce sont des tentures indiennes qui iraient bien dans ma chambre. Je reviendrais prendre la mauve ou la verte...j'hésite encore.


 La découpe originale de cette échoppe me fait penser à ces œuvres du moyen age, où l'on voit des banquiers, peser l'or.


De nombreux chapeliers tiennent commerce à Nevers, les Nivernaises aiment encore porter le chapeau, et souvent avec élégance et classe. Une vraie Bourguignonne dit toujours que le chapeau c'est ce qui termine une belle tenue.


 D'ailleurs elles sont belles les Nivernaises, j'en ai croisée de bien souriantes et de bien élégantes dans ces rues animées bien que l'automne soit déjà là et que le soleil manqua notre rendez-vous.





5 commentaires:

  1. belles photos , j'aurai aimé filmer cela

    RépondreSupprimer
  2. De bien jolies photos pour une agréable promenade qui donne envie d'aller se perdre dans cette belle ville. Jean de la lune et le temps de vivre, quel beaux noms pour écrire une histoire... j'aurais bien aimé partager les profiteroles avec toi mais...

    Gros bisous vanda_véro

    RépondreSupprimer
  3. Je suis une commerçantes de votre reportage et je suis ravie de votre que l'on s'interresse à notre joli quartier , c'est très bien fait , félicitation.Merci à tout ceux qui font vivre notre quartier à travers leurs visites et ce genres de reportage.

    RépondreSupprimer
  4. C'est moi qui vous remercie, la découverte de ce quartier fut un réel plaisir pour moi, j'ai hâte de pouvoir profiter du printemps pour refaire de nouvelles trouvailles. La femme qui prend les vitrines en photo, c'est moi...

    RépondreSupprimer