dimanche 12 août 2018

Pourquoi sommes-nous allés à Villapourçon ?

Le soleil, la chaleur, parfois cela peut causer des mirages !
D'après la liste des choses à voir, Villapourçon était une mine où nous aurions pu faire de nombreuses photos. Ni une ni deux je prends fissa mon appareil, bien décidée à en découdre avec de nouveaux angles d'approche, je trouverais bien des choses originales et des points de vue inédits... Alors, quelle déception, quand après avoir joué avec le drapeau tricolore de la poste, je me suis trouvée bête devant une belle statue de bois avec les piles à plat ! Maudit soit mon manque d'anticipation occasionnelle due à une grosse fatigue, conséquence de la canicule.
J'ai poursuivi mollement avec ma tablette, en plein cagna, à la recherche d'anecdotes et de petits charmes morvandeaux, mais je suis revenue quasiment bredouille en étant toujours à la marge de mon chéri qui lui, exploite les thèmes officiels et monumentaux.
Pourtant il y avait la piscine, le ruisseau, sans doute un panorama, mais je n'étais point d'humeur, le soleil était partout à blanchir les murs à aveugler mes yeux et me bruler la peau. Je vous le dis sans détour, vivement l'automne, parce que là j'en ai plus que marre du ciel bleu et des 30° !












Notez bien que les toilettes publiques de Villapourçon sont vraiment très bien, ce sont les mieux du département pour un village ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire