samedi 1 octobre 2016

De la Nièvre au Dauphiné et vice versa

Je ne suis pas née dans la Nièvre, mais dans l’Isère. Il m'arrive donc de retourner "chez moi" pour aller voir ma mère qui habite un petit village de la Drôme des collines. En passant je fais souvent une halte dans l'Isère car ma troisième fille (c'est drôle la vie ! ) a adopté les Alpes et se sent très bien dans "mes" montagnes.


Les eaux de la Loire sont si claires qu'on voit les poissons


Maisons abandonnées à Thareau

En entrant dans les Dombes

Au loin le Vercors

Mes montagnes natales

Entrée dans Grenoble


Comme l'été traine encore un peu en ce fin septembre, je profite vite de quelques jours de congé pour faire le voyage. Nous avons décidé de faire une halte au bord de la Loire pour piqueniquer en chemin.
C'est à Port Thareau que je dis au revoir à la Nièvre pour retourner au bercail.
Petite halte juste avant les Dombes et ensuite je guette le moindre bout de montagne, quand enfin je les aperçois je sais que je suis rendue en "terra cognita" et l'entrée de Grenoble fait battre mon petit cœur de Dauphinoise.
Panorama depuis la Bastille


Nous passons le week-end dans la capitale des Alpes où je fais découvrir à mon chéri nivernais quelques coins insolites, il enrichit sa collection de boutons de portes car ici les immeubles sont cossus et spectaculaires. Après avoir revisité les lieux de mon cher passé, y compris le Lycée Champollion, et la bastille et son téléphérique, nous reprenons la route pour la Drôme.
Nous visitons en passant le village de Cognin-des-Gorges car les séchoirs à noix sont très beaux.
j'aime cette ambiance typique de ma région natale, l'odeur du bois et le côté austère des maisons.
La place sera belle une fois refaite autour de sa belle fontaine.

Vallée de l'Isère

Cognin-des-Gorges










À la sortie de l'Isère il y a le village de Saint-Nazaire-en-Royans, j'y suis passées très souvent en allant en week-end dans la Drôme et chaque fois j'étais fascinée par l'aqueduc qui le traverse. L'eau de la rivière est d'un vert particulier et j’ai de la chance car mon chéri me fait le plaisir de s'arrêter et en plus nous allons marcher sur l'aqueduc et manger sur la place ensoleillée, vraiment les vacances s'annoncent bien !


 Saint-Nazaire-en-Royans 


Sur l'aqueduc en 360°







Les eaux vertes de La Bourne



Les collines de la Drôme

Les trois Becs

La Drôme est un département que j’aime d'autant plus qu'elle est le lieu d'un grand nombre de vacances passées à randonner dans les montagnes.
Quand je reconnais les trois becs je suis heureuse et je pense fort à ma petite maman qui vit juste en face de la roche. Elle a presque perdu la vue et marche avec une canne blanche, nous allons l'emmener avec nous en balade et vous la verrez souvent sur les photos car elle adore jouer les vedettes.


Saillans



Un couple au bord de la rivière Drôme



 La-Baume-Cornillane

Dans les vestiges du donjon













La Bégude-de-Mazenc

Au parc Loubet au village moderne

Entrée du village vieux



Le beffroi

















à l'intérieur de l'église




















Nous avons visité outre Saillans et ses ramières, deux beaux villages très originaux ne serait-ce que par leur nom : La Baume-Cornillane et La Bégude-de-mazenc.
Dans le premier il y avait un fragment de la Pangée, notre ancienne croute terrestre. Dans le deuxième un joli beffroi et une église avec un balcon.

Côte du Rhône


Cluny





Entrée de "La Locanda"

psttt! Je suis passée Google guide niveau 3 !

paysage de la Saone-et-Loire


Nous sommes remontés en nous arrêtant à Cluny pour faire une pause dans une trattoria italienne "la locanda". Un pur moment de délice et de dépaysement.
Retour dans notre douce Nièvre en passant par le Morvan et Saint-Honoré-les-Bains où je me promets de retourner car je n’ai pas encore découvert ce petit bout là-bas !
Je vous laisse regarder le voyage en photo, toutes réalisées avec ma tablette qui me permet d'intégrer les photosphères à l'article.
Un clic sur la première photo et on défile avec les flèches du clavier.