dimanche 21 août 2016

Dans le tableau

Certains paysages nous troublent par leur beauté et nous laissent libre d'imaginer des espaces aux confins de la réalité. Aux étangs de Vaux et de Baye je me suis immédiatement transportée dans différents tableaux impressionnistes. Le décor était planté et la présence majestueuse des arbres servait de cadre. Parfois il me semblait que les arbres confiaient leur inquiétude pour l’hiver à venir, qu'ils racontaient les crues des eaux froides et violentes.

La lumière changeante offrait des versions nouvelles de la toile que la nature peignait sous mes yeux. Nous n'avons pas vu beaucoup d'oiseaux si ce n'est quelques cygnes, en revanche les touches de couleurs étaient enivrantes et je me suis promené entre Gauguin et Manet, j'ai croisé messieurs Monet et Courbet même Picasso est venu glané du bois pour sculpter des animaux étranges pendant que mon cher Chagall jouait du violon dans les nuages.

Pour visiter l'exposition nature cliquez sur la première image et faite défiler avec les touches de votre clavier.
















dimanche 7 août 2016

Au chateau de Villars

 Le château de Villars est sur la commune de Saint-Parize-le-Châtel, mais pour le voir il faut prendre la petite route qui passe sous l'autoroute et suivre les panneaux en direction de Villars.
C'est un ensemble imposant constitué par une grande propriété agricole et deux châteaux, l'un bien plus ancien que l'autre mais c'est tout ce patrimoine qui est inscrit depuis 2015 aux monuments historiques.C'est le berceau de la race charolaise, aussi c'est accompagné du regard des belles vaches blanches et de magnifiques taureaux du cheptel que nous avons fait le tour de la propriété.
Je reviendrai avec la Camosine en octobre lors de l'assemblée générale pour une visite guidée par le charmant propriétaire qui nous a également reçus ce week-end.
Dans la cour je n’ai pas pu m'empêcher de prendre en photo le Graphiti sur le mur où le nom de Villars a été écrit dans le plâtre.
Par ce jour de forte lumière, les ouvertures m'ont fait penser à des tableaux de Matisse, j'ai cherché l'ombre fraîche sous le majestueux marronnier qui m'a servi de cadre sur le château plus récent.
Les fleurs et les herbes balançaient au gré du vent et au loin l'activité du circuit de Magny-Cours servait de bruit de fond.
Visitez les photos sous forme de diaporama en cliquant sur la première image.




















 Voici quelques photosphères à visiter aussi :

 L'intérieur de la tour crénelée


 à gauche du porche


 l'intérieur de la cour du vieux château


 entre les deux châteaux

Mais je n'étais pas seule pour visiter le château de Villars...


Visitez aussi le site de Web Croqueur !

Comme une princesse endormie

Certains lieux sont tellement cachés et abandonnés par leurs habitants qu'ils prennent une dimension magique. C'est le cas de la chartreuse de Bellary, où coule un ruisseaux qui n'a pas du toujours être aussi doux.
C'est entre fleurs et papillons que j’ai laisser flotter mon regard.
Parfois, j’ai le sentiment d'être toutes serrée dans le temps, de n'avoir pas d'espace pour souffler ou rêver, mais là prés de ses murs j’ai trouvé une faille dans le temps.
Il paraitrait d'ailleurs qu'une fée réside dans les lieux et qu'on l'entend parfois chanter.