dimanche 17 janvier 2016

Cadeaux

Noël est arrivé avec lui les cadeaux, mais en fait cette année 2015 ne nous a pas fait de cadeaux.
Bien sûr les attentats ont fait que nous avons dû penser, réfléchir et plusieurs choses ont changé dans nos vies.
Si vous pensez tout de suite aux gens armés dans la rue, à la sécurité et à tous les systèmes mis en place de façon plus ou moins abusive pour nous faire comprendre que c'était beaucoup moins marrant qu'avant je vous arrête tout de suite.
Je pensais à des changements invisibles, qui se font dans les têtes.
Et là encore je ne parle pas des idées noires de la déprime collective ou des élans patriotiques sur les tronches repeintes en bleu blanc et rouge, mais je parle de changements qui vous prennent un matin car là vous vous dite bon allez hop, il va se passer quelque chose dans ma vie je n'ai plus rien à perdre je vais donner, je vais offrir je vais changer...car si moi je change et si tout le monde change et si on arrête de se comporter comme des moutons imbéciles alors forcément le monde va changer et on sera alors vraiment armé face à la connerie.
C'est pour cela qu'un jour j'ai offert aux gens un cadeau, aux gens d'ici, aux gens qui existent aux gens qui sont là.
Et comme je n'avais pas d'argent en masse, comme je n'avais toujours pas eu d'indemnité de chômage, et que j’attends encore d'avoir la sécu, j'ai offert ce que j'avais : une idée et sa réalisation.
En effet en regardant la carte de Prémery, les commerçants et les artisans ici, et tous ces gens qui se donnent du mal pour exister ici j'ai pensé qu'un petit coup de main en communication ne ferait de mal à personne et j'ai créé pendant les fêtes de Noël un site pour eux.





Maintenant je porte mon cadeau chaque semaine, et certains acceptent le cadeau et sont contents et d'autres n'en veulent pas et tirent la tronche ou sont mal à l'aise, eh bien je les comprends.
Recevoir un cadeau est tout un art, c'est bien plus facile de donner que de recevoir.
Les gens qui savent recevoir en général n'ont pas d'arrière pensée, ils sont francs et sont capables de se dire "un jour moi aussi je ferai un cadeau" ou alors ils ont déjà fait un cadeau et ils savent qu'un vrai cadeau souvent cela ne s'achète pas.
À une dame un jour qui m'avait aidé quand j'étais jeune, je lui avais demandé "mais comment je vais faire pour vous rendre cela, jamais je n'aurais les moyens de faire l'équivalent pour vous."
Elle m'avait dit, "mais ce n'est pas comme ça que cela fonctionne, toi un jour tu aideras une autre jeune femme et c'est cela qui équilibrera la balance. Ce n'est pas la personne à qui tu donnes le cadeau qui compte, c'est le moment, il faut que ça tombe au moment où il y en a besoin."





Le don c'est quelque chose de très compliqué, ça ne fonctionne pas toujours de façon visible, cela n'est pas une monnaie d'échange comme dans les procédés de troc. Quand on donne un cadeau on est très heureux et comblé à condition que le cadeau soit apprécié.
Cela est déjà arrivé que je reparte avec mon cadeau, on n'en avait pas voulu et j'en avais ressenti beaucoup de tristesse et de frustration. Offrir un cadeau c'est prendre un risque, et recevoir un cadeau c'est d'autant plus dur car on s'engage à profiter du cadeau.
Dans l'ensemble je suis satisfaite les gens profitent bien du cadeau, ceux qui ne l'ont pas accepté en disent bien du mal et jasent tant et plus. L'avantage c'est qu'ils ont toujours le temps de changer d'avis car le cadeau est toujours à disposition et moi je n'ai pas de peine car j’ai tout le temps de donner.
Ne pas baser sa vie sur l'argent, mais redonner de la valeur et du pouvoir au don, un don qui ne soit pas de l'argent...c'est ce que m'a donné envie de découvrir cette année 2015.
En retour j'ai été gâtée, j'ai rencontré des gens supers, j'ai découvert la vérité sur beaucoup de choses et  des nouveaux amis, des vrais !

Visitez le site bienvenue à Prémery.