mardi 30 juin 2015

L'été commence le jour de la Saint Jean

J'étais très heureuse d'aller à la fête de la Saint-Jean, car pour débuter la soirée nous avons fait une balade.
Balade que guide un monsieur qui s'appelle Jean.





C'est mon ancien chef et j'aime bien quand il guide les randonnées car on apprend beaucoup de choses avec lui sur le coin et les forêts.
Il y avait aussi mon nouveau chef et de nombreuses personnes que je connais dans la vraie vie, ça change des réseaux sociaux !
Nous sommes passé dans un endroit que je ne connaissais pas encore et c'est super car je pourrai y revenir ensuite avec mes filles ou mon chéri, c'est l'avantage des balades guidées qu'on organise avec l'Office de Tourisme de Prémery, c'est qu'on découvre des chemins et ensuite on prend plaisir à les pratiquer.







Puis cette année contrairement aux autres c'est l'équipe du festival de la petite enfance "Arsouilles" qui a proposé d'organiser un bal traditionnel, il y avait un buffet et une buvette et comme c'était fait avec amour nous nous sommes bien régalé.
Puis le feu, un bon moment de tendresse pour les amoureux.
C'était doux et agréable, voilà l'été est là, il fait très chaud et cette balade vespérale était sans doute la première d'une longue série.


 
Pour prendre des photos quoi de mieux que l'heure dorée ou celle des grandes ombres ?
Le soir après une journée de travail en plein cagna, on reprend son souffle entre les arbres, en respirant cette inimitable odeur de foin coupé, un bonheur unique qu'aucun artifice ne saurait procurer.

lundi 22 juin 2015

Journée des moulins




Un moulin est toujours un lieu fascinant, et chaque année la fédération des associations de sauvegarde des moulins organise des journées de visite pour que nous puissions voir les moulins de très près.
Ce sont de véritables usines, n'oublions pas que c'est là que l'activité motrice de l'eau et du vent à été exploitée avant la vapeur et l’électricité.

















Dans la Nièvre il y a encore des moulins en activité et prés de chez moi celui d'Aron qui fabrique encore de la farine.
Aussi nous avons profité des ces journées pour aller le voir et rencontrer le meunier.




















Sur place nous avons croisé une figure bien connue de Prémery ainsi qu'un chaudronier.





Manuel Domingues



Il faudrait un jour que je prenne le temps de faire la partie découverte des Nivernais, cela ne saurait trop tarder !

Notre guide était passionnant et c'est captivant de voir toutes ces machines en actions.
Puis nous avons été derrière le moulin voir les étangs qui participent à l'activité hydraulique du moulin.
Sur celui du haut quelle ne fut pas ma surprise de voir des gens s'adonner à des activités nautiques.
J'ai pris des renseignements pour savoir d'où venait tout ce monde et bien voilà le lien vers leur site, cliquez ici.


























Le soir je suis rentré avec un paquet de farine sans gluten et des démangeaisons car je suis allergique, mais capable d'affronter le danger quand le jeu en vaut la chandelle, cependant je ne me suis pas trop attardée à la fête de la musique car j'étais ... Moulue !