mardi 8 décembre 2015

Champlemy avant noël



C'est sous un soleil radieux que nous sommes retournés à Champlemy pour revoir les lavoirs que nous avions déjà photographiés l'été mais il y a plus d'un an de cela.
Au lieu de visiter le village dans sa partie haute nous sommes resté prés de la Nièvre. Il faisait vraiment beau, un joli 17° en ce jour de début décembre.







Ce qui me fascine dans ce village ce sont les murs de pierres sèches énormes et moussus.
Ici on ressent beaucoup l'activité agricole et les maisons sont encore souvent habitées par des ouvriers.
D'ailleurs Champlemy est un village qui bouge.
Son maire est sympa, des associations s'activent gaiement.
J'aime bien venir manger au bistrô à Malices quand je le peux.
Vivement d'ailleurs que nous puissions y refaire un saut !
Si vous passez sur son site vous comprendrez pourquoi j'aime bien y aller, c'est à la fois simple et sophistiqué, j'aime bien l'utilisation des aromates dans les plats.
Heureusement avant d'aller en balade j'avais mis une bonne choucroute maison sur le feu, ce qui m'a permis d'éviter de me promener en salivant et en rêvant des bonnes cocottes du Bistrô.
Sinon en ce qui concerne les lavoirs, j'ai trouvé le deuxième splendide mais si je tombe sur les deux amoureux dégradateurs de murs, les nommés : Didier et Nicole, je leur dirais ce que je pense de leur façon de faire.











Les petites maisons chaleureuses, les gîtes, tout cela sur le chemin de Compostelle. On se prend à s'imaginer faisant étape ici avec un sac sur le dos et un bâton en main.
J'aime cet endroit où on élève de bien beaux bovins, des vaches et des taureaux magnifiques.
Je regrette qu'un jour ils soient tous conduit vers l’abattoir, car ce sont vraiment des merveilles.
Après avoir marché une bonne heure et fait le tour de l'église, nous avons laissé Champlemy à son rythme terrien pour aller éteindre le feu sous la cocotte.










Le soir ma petite choucroute m'a paru bien délicieuse, car elle contenait des parcelles de lumières et des reflets dorés qui dansaient sur nos papilles.
Pour voir la promenade en image cliquez sur la première photo dans l'article.

1 commentaire: