jeudi 26 juin 2014

Le saut de Gouloux


Besoin d'un peu de fraicheur par ce mois de Juin torride,nous allons au saut de Gouloux voir la cascade dans son écrin de rochers.
Au départ des sentiers récemment aménagés un joli café restaurant nous nargue en étant fermé, le plus dur c'est à la sortie de la balade quand j'ai bien envie d'une glace et d'une boisson fraiche, que c'est encore fermé.



Je tente de zapper de mon esprit, la glace, les boissons et les toilettes providentielles pour me plonger dans l'univers vivifiant des eaux vives de la Nièvre...La prochaine fois je prends un sac avec tout ce qu'il faut et je m'arrêterai à Montsauche les Settons....



 La promenade est facile, et nous croisons de nombreux visiteurs, pas moyen de s'isoler derrière un buisson, j'envie mes compagnons qui sont super équipés de robinets portables...bon oublions ce genre de détails gênants et poursuivons la découverte au bord du torrent qui chante.....non oublions qu'il chante ...



 Des passerelles, des panneaux, tout est doux et paisible, mais toujours des passants...


 Ceci n'est pas un abri avec une partie sanitaire, mais un joli banc entouré de paravent de fer depuis lequel on a une vue sur le torrent qui bruisse vaillamment...Ce qui inspire les messieurs qui peuvent se soulager pendant que je n'ose me cacher...les touristes abondent par ici !



 Pirogues ? Non des bancs qui semblent avoir envie de devenir canoés, c'est bien fait j'en oublierai presque mes soucis privés !



 Nous sommes passé devant les ruines d'un des moulins, j'imagine sans peine l'activité qui devait régner ici autrefois.


Impossible d'éviter les couples de visiteurs qui se livrent à des jeux divers et variés.
Là on improvise un selfie tango, plus tard d'autres amoureux iront dans l'eau devant la chute pour s'enlacer voluptueusement.
Le Gouloux semble inspirer aux duos des pulsions...torrentielles.
Qui sait dans quelques années on trouvera peut-être des pièces ou autres témoignages dans le bassin comme on en voit à Rome car visiblement le Gouloux inspire des rituels magiques.

 

 Un peu d'escalade, un tour dans les bois, plus d'une heure de parcours entre eau rochers et bois.



En dehors de quelques précautions à prendre, le Gouloux c'est très bien à faire à deux...c'est romantique !

1 commentaire: