jeudi 8 mai 2014

Château-Chinon




"C'est les filles de Château-Chinon"

(couplet à danser)
C'est les fill's de Château-Chinon,
Les p'tites Morvandelles, bis

Qu'ont vendu leur cotte et cotillon
Pour avoir d'la dentelle,
Arlevez, bell', vot' cotillon,
Il est si long qu'il traîne.
________________________________________________________________________________

Voilà tout ce que m'évoquait  cette ville quand j'étais à la maternelle, puis comme tout le monde j'ai lié cette cité à un président de la république nommé François Mitterrand.







Aussi en arrivant dans cette petite ville de montagne la ritournelle était bien présente à mon esprit.
Mais en voyant les rues aux maisons trapues, prêtes à recevoir neige et  bourrasques j'ai été vraiment surprise.
Que le musée du costume et du septennat soit fermé rien de plus normal, je n'aurai pas dû venir un mardi, je vais être obligée de revenir un autre jour.
Et c'est en baguenaudant que nous avons chercher quelque chose de "beau" à photographier.













Il y avait des ambiances, des petites rues qui avaient l'air de renfermer des secrets douillets, de hauts murs cachaient sans doute de magnifiques jardins, les chats laissaient libre cours à leur jeux, et batifolaient sans encombre.




Nous somme monté à la station de lecture du paysage où une dame bien sympathique, comme le sont souvent les gens dans la Nièvre, nous a dit « mais ne vous arrêtez pas là, c'est bien plus joli plus loin à gauche ! »
Suivant son conseil nous somme arrivés vers le calvaire où une table d'orientation se nichait dans les vestiges d'une tour.







Le paysage était splendide, l'air léger et nous avons vite oublié la déception de voir la ville si encombrée, là de câbles, ici de dépôts divers d'objets ou de constructions austères et laides.
Nous nous sentions comme dans une station de montagne, d'ailleurs à midi nous nous étions régalé au "Montana", avec jambon du Morvan et tome de pays et nous avons choisi en dessert une glace estivale comme si nous étions en villégiature.

Quelle belle région nous habitons !
 La voir d'ici donnait encore plus de relief a ce paysage où vont les animaux et les camions de bois comme dans nos jeux d'enfants.
En repartant pour Prémery, nous nous sommes arrêté sur la route car j'ai bien cru voir la maison gagnante du tournoi des nains de jardins, il y en avaient bien une centaine, posés autour de la maison dont les volets et les murs revendiquaient bien haut le bleu piscine.




Des gens qui ont fait de leur petit coin, un univers bien à eux, voilà nous sommes dans un livre de conte.
Le Morvan Nivernais est un bel album d'images et que ce soit les couleurs des sculptures de Niki de Saint Phale sur la fontaine de la mairie de Château Chinon ou les nains de la nationale, toutes les couleurs les plus vives sont bien encadrées par la verdure profonde de cette nature généreuse.




Deuxième partie du reportage au prochain voyage à Château Chinon !

3 commentaires:

  1. Magnifique reportage ! Le centre des impôts a aussi une architecture très intéressante... Bravo !

    RépondreSupprimer
  2. Je note et j'irai photographier ce centre la prochaine fois.

    RépondreSupprimer
  3. Je note et j'irai photographier ce centre la prochaine fois.

    RépondreSupprimer