samedi 23 mars 2013

Boitouilleux et ferrailloux


Vous ne savez pas qui sont les boitouilleux et les ferrailoux ?
Ce sont des étudiants en menuiserie et ferronnerie et ce week-end le lycée de Varzy ouvre ses portes pour faire découvrir ses formations au public.






Ici on voit le projet et chaque élève ou équipe d'élèves s'activent pour le réaliser.




Atelier de ferronnerie et de ferronnerie d'art où les projet s'exposent.
C'est l’occasion pour certains élèves de montrer et d'expliquer à leur parent ce qu'ils font.



 Dans l'atelier de ferronnerie d'art les forges sont très animées.





 On peut voir le travail en cours entre autres le projet de grilles médiévales pour l'église de Chazeuil .


 


ou encore ces belles grilles ouvragées.



 

Ici un portail en cours de fabrication.



Une belle œuvre d'art orne le mur de la forge.


L'atelier bois propose de découvrir les réalisations et installations chez les clients, de bungalows à ossatures bois, ou de rambardes et de faîtages.

 


 

J'ai trouvé les boites des élèves très belles contre la baie vitrée.


Vous pouvez visiter les ateliers jusqu'à ce soir 17h30, ou encore prendre rendez vous si vous avez besoin de leur confier du travail.

dimanche 17 mars 2013

En dehors des paysages




Depuis que je suis installée ici je n'ai pas rencontré que des arbres, des étangs et de beaux paysages, j'ai aussi croisé des gens.

En ce moment j'ai envie de consacrer un article à tout ses visages.

Les premières personnes que j'ai rencontrées sont le maire de Prémery, l'agent de la ComCom ( la communauté de communes) et puis au fil du temps j'ai rencontré d'autres artistes.
Certains écrivent, d'autres peignent ou encore sculptent, certains font de la laque ou des photographies mais tous sont heureux d'être ici autant que moi même.




Hélène et LIèn ont leur atelier dans la rue principale.
J'ai tout d'abord rencontré Hélène car elle avait ouvert sont atelier et j'avais osé pousser la porte.
Je qualifierai son style de "Roman"...pourtant elle n'a rien d'une tailleuse de pierre du moyen age, son style pur et son respect des matériaux bruts me font pourtant penser à l'art roman plutôt qu' à l'art contemporain.



LIèn est plus difficile à connaître, elle anime des cours et préside l'atelier d'Essie, et il faut lui demander de voir ses albums pour découvrir toute les richesses et l'immense talent de la dame.
Ses laques sont d'une grande sensibilité, imprégnées de la vie de la nature, elle fossilise les fleurs, les bois locaux en leur donnant un rythme et une forme précieuse.



Bernard Dusquesne est un photographe dont l'objectif semble toujours sortie d'un bain de jouvence,
chaque image semble neuve et fraîche comme une aube sans tache, les images sont cristallines et donnent l'impression qu'on y respire un air bien plus pur qu'ailleurs.

Tout les trois donnent des cours, animent des ateliers au centre socioculturel ou à l'atelier d'Essie.

Chacun œuvrant dans son coin, mais tous apprécions la paix locale et prenons dans notre entourage les matières de nos créations.
Pour ma part je suis en train de retourner la terre de mon terrain, car la culture c'est aussi l'art du potager !