samedi 15 décembre 2012

A l'aproche de Noël

Le temps à bien vite filé, me voici à fêter bientôt le deuxième anniversaire de l'achat de ma maison.
J'ai poursuivis ma découverte et mes investissements dans la localité.
Des investissements dans le bénévolat, en particulier auprès du centre social, où j'ai activement relancé des activités culturelles. 




 Pour me ressourcer je vais toujours autour de l'étang, reprendre mes esprits et apaiser mes tensions.
Comme tous les ans c'est en décembre que les couchers de soleil se font plus intenses et émouvants.


Noël approche et je me sens bien fatiguée, je vais prendre quelques semaines de vacances et réfléchir à nouveau sur ce que je pourrais bien faire ici.





Dans mon carnet de croquis des paysages d'hivers, de la brume et de la neige...les couleurs s'enfouissent sous le blancs pour se reposer et sans doute revenir une autre fois à la surface.

lundi 8 octobre 2012

L'automne



C'est en octobre que la nature déchaîne sa passion pour la couleur.
Je reviens sur le rivage de l'étang pour faire une petite série sur les arbres jaunes.
Je les avais déjà repéré l'année dernière et j'ai fait cet été deux toiles sur ce sujet.










Ce dimanche gris était illuminé par leur présence, j'ai préparé des cadrages sur le pont pour une future toile.
Nous sommes passé avec mes filles par le pont sur la Nièvre, un arbre me plaît beaucoup sur un coude de la rivière, je le travaillerai plus tard, pour l'instant ce sont les feuillages jaunes que je collectionne.







Nous aurions presque eu envie de manger sur les tables décorées de feuilles, le contraste entre les saules argentés et les érables rend l'atmosphère joyeuse.
Nous sommes rentrée prendre une tisane bien nommée « bonne humeur ».







C'était un doux Dimanche d'automne.

samedi 29 septembre 2012

Collégiale Saint Marcel


 

J'ai enfin vue l'intérieur de l’église de Prémery.









Cela valait le coup d’œil, en effet la nef est grandiose, les vitraux d'une belle eau et d'une pureté toute en fraicheur.




Les chapelles sont décorées de statues harmonieuses, j'ai beaucoup aimé l'ambiance de cette collégiale.







Belles boiseries avec un blason remarquable.


Pour en savoir plus cliquez ici !

samedi 22 septembre 2012

Et pendant l'été ?

Drôle de dame qui fait du tourisme dans son village mais qui reste dans son jardin pendant l'été.



Oui dans mon jardin et cela avec tant de plaisir que je ne regrette pas les semaines passées à organiser mon petit bout de jardin.



Il faut avouer que j'ai aussi du forcer un peu fort sur le pinceau car je voulais absolument présenter plus de 15 toiles et j'ai donc consacré beaucoup de temps à ma peinture.
En dehors de toute mes excuses ci-dessus pour ne pas avoir publier d'article depuis des semaines, j'avoue que la canicule et une grosse fatigue qui m'a prise en Juin ne m'ont pas facilités mes découvertes.



C'est souvent avec horreur que je me penche sur les eaux basses de la Nièvre pour y découvrir de nombreux poissons morts flottants parmi les déchets qu'un nombre croissant de personnes mal élevés rejettent dans l'eau.
J’imagine que la municipalité va réagir, car je suis vraiment dégoutée de voir autant de canette et de bouteilles d'alcool polluer notre belle ville et sa rivière.


dimanche 22 juillet 2012

Canal du Nivernais




Petite balade au bord du canal du nivernais entre Chitry et Germenay.
L'Yonne vient dans la Nièvre en passant par là, nous sommes dans le pays Corbigeois.


La douceur des valons encadre à merveille ce coin paisible où s’amarrent des bateaux et des péniches de plaisance.





Une petite guinguette semble très animée tandis que des touristes en vélo profite de l’accalmie de la météo.







Une système de pont levis permet le passage d'une rive à l'autre, les plaisanciers doivent le manœuvrer pour passer .

Je teste mon nouvelle appareil photo sur les reflets et les couleurs vives des coques de deux jolies péniches.

mercredi 4 juillet 2012

Nevers exotique



Depuis que j'habite dans la Nièvre je cherche la boutique bio, elle se trouve dans le quartier vietnamien, si j'ose dire.

 
Pour me rendre rue D’Hanoï à pied je descend la rue Jean Jaurès, je passe devant le centre culturel.
Il doit ce passer pas mal de chose mais je ne suis pas tenté d'y entrer les portes sont closes. Les affaires culturelles de la ville de Nevers occupent la petite maison du concierge.



 Surprise quand je passe de l'autre côté, une jolie cascade de verrière s'écoule au cœur de la construction lui donnant un bel aspect moderne.
On perçoit un activité sérieuse, mais je n'ose pas déranger aujourd'hui car je recherche la boutique Bio.

Je traverse la grande avenue et là je suis surprise de trouver un îlot de verdure autour de ce qui me semble être des petits bras d'une des Nièvres, ou peut-être d'une des Nièvres qui se coupe en delta avant d'aller se joindre aux eaux de la Loire.
Je ne me lasse pas des jeux de lumières, des petites bandes de canards en goguettes, et je préfère photographier la nature laissant de côté le quartier qui n'a rien d'exotique pour l'instant.








Je m’aperçois qu'un arrêt de bus porte le nom de Tonkin, je me dit que je vais sans doute tomber sur une pagode ou un un temple bouddhiste, il n'en est rien.
Pourquoi ces rues dédiées au Vietnam?
Je vais devoir me renseigner, en attendant faute de pagode et de temple je trouve enfin la boutique Natura. 
Je peux aller trouver les produits que j'aime particulièrement et dont j'ai besoin pour ma petite santé.




Je ne suis pas déçue, il y a bien tout ce dont rêve une amatrice de bio telle que moi, huiles de pépin de courge, préparations sans gluten, pain fromage, tofu et produits pour la maison et les soins de la peau.
Fruits et légumes frais.
Un vrai bonheur!
J'achète de la prêle riche en silice, du lait d'amande pour le magnésium et pour tenter une nouvelle recette du couscous aux fleurs, absolument divin !
Si ce n'est pas exotique ça !!!





lundi 25 juin 2012

Le paradis du pêcheur


 Petit coin de rêve, remplit de libellules en pleine activité amoureuse, de poissons peinards et de papillons ivres de nectar.




Le nénuphar, le ponton, la lumière tout incite au repos et à la rêverie.

vendredi 18 mai 2012

Nevers insolite




 

Le seul jour où il a fait bien beau cette semaine, j'ai du me rendre à Nevers.
Je suis repassé dans le quartier des faïenciers pour revoir la petite boutique où il était expliqué les étapes de la fabrication des plats.







Les vitrines sont éblouissantes, parfois on peut voir une dame qui peint un décor au pinceau, elle reçoit les clients qui lui commande des motifs personnalisés, elle crée aussi une faïence moderne bien que tout à fait dans la lignée de la tradition Nivernaise.


En repartant juste avant la gare, je vois que la boutique que je veux toujours prendre en photo sans y parvenir est enfin dégagée, pas de voiture devant ! Je fonce sur le monument historique qui pourtant n'est pas du tout classé...dommage, quelle merveille !




















Je dois me rendre dans un centre moderne de balnéothérapie, et je découvre en passant un quartier de petite maison très coquettes, volets bleus, roses à foison qui agrémente la façade ou aspect très traditionnelle de la maison ouvrière nivernaise.

Le centre de balnéothérapie comprend une jolie petite piscine et une équipe de kiné extrêmement compétents.



Quelle ville de contrastes détonants parfois, mais dont le ton général est empreint de douceur!