vendredi 30 septembre 2011

Eaux de Nièvre

Je ne sais pas pourquoi, mais en ce moment je constate que je ne me souviens pas toujours exactement depuis combien de temps je suis là. Il me semble avoir toujours été là, quand je me dis qu' il n'y a que trois mois que je vis ici, cela me surprends moi même.
Ce paysage doit correspondre à une sorte de nature profonde en moi, et je suis plus que jamais en adéquation avec le rythme de vie, le cadre culturel et les gens.
Quand je retourne à l'étang je ressent à chaque fois le même apaisement, mais depuis quelques temps je guette un petit coin où s'active un engin de chantier.

Quand je m'approche j’aperçois une sorte de gué, une petite ruine et je me sens attirée.
Je m'aventure dans les ornières et je suis bien récompensée de ma témérité, car devant moi les flots se partagent, m'offrant un bain de reflets et de lumière éblouissants.

Je suis sur le déversoir de l'ancien moulin, et profitant des eaux basses je capte au fil de l'onde l'image du jour que voici.




dimanche 18 septembre 2011

Patrimoine du Dimanche


 Les journées du patrimoine n'ajoutent rien à la beauté du paysage que je revisite une fois de plus.
Sur le terrain de tennis on joue en amicale cela ne me passionne pas, je décide d'aller voir de l'autre côté du moulin et me prend à admirer une petite famille de canards que j'ai vu grandir.






Prés de ma maison une maison bien plus grande, le château de l’évêque de Nevers qui devait apprécier le charme de Prémery lui aussi en son temps.


Dans mon coin fétiche pour suivre l'évolution des saisons un cliché qui sent légèrement l'automne.


La découverte du jour :  le lavoir au bord de la rivière et la tour de garde au bord de l'eau.
Je rentre avec de bien jolies photos juste un peu déçue de ne pas avoir trouvé l'église ouverte pour l'occasion, mais ce n'est que partie remise !



lundi 5 septembre 2011

La brocante

Je me suis rendue compte que la brocante était une activité à part entière dans la Nièvre.
A Prémery elle attire un grand nombre de personne deux fois par an, voici un reportage sur un aspect de celle du 4 septembre dernier.

Au alentour du château de l'évêque de Nevers qui est à Prémery, j'ai pu admirer de belles voitures anciennes.
Des  2CV dont une Charleston et Jeannette,des Arondes et des 4CH ,il y avait aussi des DS et une belle Versaille ivoire, sans oublier une traction et bien d'autres voitures.











La Murano de talbot-matra en rouge bien chaud pour les fous du volant prête presque à rire avec son allure aérodynamique, comme quoi la vitesse n'a pas toujours la cote !



J'ai voulu montrer  à ma fille qui n'en avait jamais vu les compteurs d'avant le numérique et l'électronique, et aussi les fameux leviers de vitesses au volant, les vitres fermées ont données des reflets qui composent des photos artistiques où on devine plus qu'on ne voit les aménagements des voitures des années 60.






Voici en revanche l'intérieur d'une automatique des années 70 qui parait quasiment actuelle.



Le capot ouvert de la 2CV laisse voir un moteur qui parait clair et simple, mais l'est-il vraiment? Ni conductrice et encore moins mécanicienne je laisse le soin aux gens compétents de répondre à la question.



Nous avons eu droit à la fête foraine, aux Churos, aux moule frites et au terrasse de buvette avec chanteur de rue , l'ambiance bon enfant et la sympathie des camelots tout ça pour un bon dimanche juste avant la rentrée des classes, c'est cool la vie ici !